Si l’on s’inspirait des romains pour la construction de nos maisons ?

Après de nombreuses études, les scientifiques ont enfin trouvé le secret des constructions romaines, d’où provenait notamment cette force dans leurs structures.

Ces découvertes pourraient nous permette aujourd’hui d’aider nos constructeurs.

Ces études ont notamment été menées sur les structures faites sur l’eau, mais le secret du béton marin est dorénavant découvert.

Dans cet article, nous vous proposons de découvrir s’il serait intéressant pour nous à notre époque de nous inspirer des méthodes utilisées par les romains pour construire nos maisons.

Le secret des romains




Les structures faites par les romains dans l’antiquité sont encore en place et cela après plus de 1 500 ans, ceun romain et les constructions aux Antilles-Guyane qui peut paraître totalement incroyables, notamment lorsqu’elles sont placées sur l’eau.

Le secret est simple.

En effet, les structures sont composées d’un mélange de cendres volcaniques, de chaux, d’eau de mer, mais également de morceaux de roche volcanique.

Les scientifiques ont montré que contrairement à nos matériaux modernes, ces structures avaient la capacité de se renforcer au fil des années, et ne se détérioraient donc pas.

Cela peut paraître totalement incroyable, mais c’est la réalité. En effet, les scientifiques ont également constaté que la réaction de l’eau de mer avec la matière volcanique avait pour incidence de renforcer le béton.

construction qui se renforce avec le tempsMarie Jackson, géologue à l’université de l’Utah déclare « Ils ont passé énormément de temps sur le développement de leur structure, ils étaient très intelligents ».

Les romains étaient véritablement conscients de la nature qui les entourait à l’époque, et ils savaient pertinemment qu’ils devaient mettre en place des structures capables de résister à la force des vagues et cela durant de nombreuses années.

 

Le ciment que nous avons, nous actuellement, n’est pas similaire.

En effet, une réaction avec un autre matériau ne va pas le renforcer, mais va notamment provoquer des dommages. Ces recherches peuvent donc nous ouvrir une nouvelle perspective sur la façon dont le béton peut éventuellement être fabriqué.

Ainsi, ce que nous considérons comme des processus de corrosion peut nous aider à produire du ciment minéral très bénéfique. Il faut savoir qu’avec toutes ces découvertes, certains souhaitent déjà utiliser le béton romain pour leurs constructions, comme cela est notamment prévu pour construire la digue pour le lagon de Swansea.

La digue du lagon de Swansea
La digue du lagon de Swansea

La pouzzolane

Peut-être en avez-vous déjà entendu parler, mais la pouzzolane est un béton très écologique certes, mais qui s’est inspiré des romains.

En effet, comme nous l’avons dit précédemment, la roche volcanique faisant partie des éléments nécessaires aux romains pour concevoir leur béton qui s’améliorait avec le temps. La pouzzolane est une pierre de lave qui peut être utilisée pour différentes raisons.

Généralement, on s’en sert comme ajout cimentaire, surtout pour confectionner du béton léger. D’autres utilisations peuvent être faites comme pour le paillage des plantes dans les jardins ou encore le déneigement des routes.

la pouzzolane
la pouzzolane

Sachez également que la pouzzolane est parfaite pour vous assurer une isolation thermique et phonique.

Si vous désirez obtenir des bétons de très haute performance, nous vous recommandons de mélanger la pouzzolane à la chaux lors de l’hydratation du ciment, cela vous permettra notamment de procéder de la même manière que le faisait les romains à l’époque. Ainsi, vous pourrez donc bénéficier d’un béton qui devient plus résistant au fil du temps.

Il faut savoir que ce matériau entraine une réaction chimique.

Cette réaction chimique a lieu lorsque la pouzzolane mélangée à de l’eau se renforce.

Un béton écologique

Avoir recourt au béton romain comme il était fait autrefois permet aussi de profiter d’un béton écologique, évitant ainsi d’utiliser des matières qui seraient potentiellement nocives pour notre environnement.

Il est actuellement important de préserver notre planète et de tout mettre en œuvre pour éviter de polluer inutilement. C’est pour cette raison que le béton romain se positionne comme un véritable béton écologique qui vous permet ainsi de concevoir toutes vos structures sans pour autant polluer notre environnement.

Comment l’eau de mer est capable de renforcer le béton ?

Le béton romain est plus résistant que le ciment classique. Il a été prouvé que le ciment romain en contact avec l’eau de mer était tout à fait capable de lui apporter une résistance incroyable.

Le mélange réalisé par les romains permettait de créer une réaction pozzolanique. Ainsi, le béton romain a été utilisé pour la construction du Panthéon ou encore du Trajan à Rome. 

L’eau de mer va percoler à travers le béton favorisant ainsi le développement de nouveaux minéraux.Ces derniers permettent alors de renforcer la matrice de cimentation. Ainsi, la résistance du béton contre les fractures est fortement augmentée.

Attention ce processus n’est cependant pas compatible avec les ciments classiques que nous utilisons nous à l’heure actuelle. Ce processus favorisé par l’eau de mer n’est uniquement bénéfique que pour le ciment romain.

Pourquoi le ciment romain n’est plus utilisé ?

Étant donné tous les avantages apportés par le béton romain, on peut se demander pourquoi ce dernier n’est pas utilisé à l’heure actuelle dans nos constructions.

Il faut savoir que cette recette est réellement perdue et cela depuis de nombreuses années. Il est donc difficile de reprendre l’étude complète de ce béton romain.

Même en prenant le temps d’étudier des textes romains anciens, les méthodes précises ne sont pas bien explicites. On pourrait tenter de créer de nouveau un béton romain, mais ce dernier ne sera jamais identique à celui qui était fait autrefois.

Il faut savoir que les romains utilisaient de la roche de qualité et qu’ils ont pris le temps d’observer les cendres volcaniques, chose que nous ne faisons plus de nos jours.

Ces roches de qualité sont d’ailleurs rares de nos jours et il serait donc nécessaire de trouver des alternatives à ce matériau en prenant le temps de réaliser des études précises sur le sujet.

Il faut tout de même savoir qu’une étude est actuellement en cours pour pouvoir remplacer ce béton romain, en tentant d’utiliser des matériaux présents aux États-Unis. Dans tous les cas, il est nécessaire de patienter un certain temps pour que le béton romain prenne toute sa résistance.

Évidemment, on n’espère pas que le béton romain soit généralisé, mais il pourrait tout de même s’avérer utile pour certaines constructions spécifiques.

Utiliser le béton romain aux Antilles-Guyane

Les Antilles pourraient être un excellent choix de destination pour expérimenter le béton romain façon moderne. En effet, on retrouve notamment différents volcans dont certains sont toujours en activité. Cela pourrait donc ainsi permettre de trouver tous les matériaux nécessaires à la réalisation de ce prototype de béton romain moderne.

la soufrière

On peut notamment se servir du volcan de la Soufrière, ou encore le volcan présent sur l’île sœur de la Martinique, la montagne pelée.

Il serait donc intéressant de tenter la construction d’une structure sur l’eau à base de béton romain.

Les volcans seraient donc une excellente source pour trouver la roche volcanique, et l’eau de la mer bien salée pourraient permettre de renforcer ce béton romain.

Tous les éléments nécessaires sont donc présents pour tester cette façon de faire antique. Un véritable atout se situe au cœur des Caraïbes.

Peut-on utiliser le béton romain pour nos constructions ?

On peut se demander s’il est éventuellement possible d’utiliser le béton romain pour nos constructions actuelles.

Cela nous permettrait de préserver notre environnement tout en profitant d’un béton d’une solidité incroyable.

Il faut savoir que le béton romain s’avère efficace uniquement lorsqu’il entre en contact avec l’eau de mer. Ainsi, il est totalement inutile d’utiliser ce type de béton pour la construction de nos maisons.

Ce type de béton s’avère donc plus utile pour toutes les constructions en milieu aquatique et notamment en mer.

En effet, le béton romain n’aura pas la même réaction dans l’eau douce, et vous devez donc privilégier son utilisation dans l’eau salée soit en mer.

Il faut savoir qu’après de nombreuses études, le béton romain ne peut pas être utilisé dans toutes les régions du monde.

Effectivement, il serait uniquement intéressant d’utiliser le béton romain dans les endroits où la roche volcanique est présente comme au cœur des Caraïbes. S’il s’avère nécessaire d’importer de la roche volcanique, le prix du béton romain serait alors trop coûteux et peu de personnes pourraient donc véritablement en profiter et l’utiliser.

Conclusion sur le béton romain

Pour répondre à notre question initiale, et si on s’inspirait des romains pour la construction de nos maisons, on peut dire que oui.

On peut s’inspirer de leurs techniques pour construire nos maisons certes, mais il s’avère impossible de pouvoir reproduire le même béton qu’ils utilisaient à l’époque. De plus, comme nous avons pu le voir, ce béton romain est uniquement très résistant lorsqu’il entre en contact avec l’eau de mer salée.

Affaire à suivre…

Source : https://www.theguardian.com/science/2017/jul/04/why-roman-concrete-still-stands-strong-while-modern-version-decays

Vous aimeriez aussi : notre podcast avec comme invité M. Christian Antenor-Habazac

Partager :
  • 11
  •  
  •  
  •  
  • 2
  •  
  •  
    13
    Partages
  •  
    13
    Partages
  • 11
  •  
  •  
  •  
  • 2
  •  

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *