Benjamin Feuilloley : Un tailleur d’exception en Guadeloupe

“On a tout ce qu’il faut ici pour nos constructions. De la roche volcanique andésite sur la Basse-Terre (Le pont sur le Galion photo 1) au tuf de la Grande-Terre (Moulin de Surgy à Sainte-Anne) les utilisations sont multiples :dallage, cuisine extérieure, fontaine, poteaux, pavage, mobilier de jardin, moulin, châteaux, caveaux, cathédrale”,  nous dit Benjamin Feuilloley.

Arrivé en Guadeloupe il y a 7 ans, ce jeune passionné de 35 ans est le seul tailleur de pierre présent sur l’île.

Après un CAP métier de la pierre et un bac pro art de la pierre, il poursuit sa formation en entreprise auprès des compagnons, se familiarisant avec différentes techniques de taille en fonction du type de pierre.

Il a notamment travaillé pendant 2 ans sur la restauration du pont sur le galion (photo 1) et du moulin de Surgy à Sainte-Anne.

Ajoutez votre pub ici
Le Pont sur le Galion est un pont surplombant la rivière Galion situé à proximité du Fort Delgrès sur la commune de Basse-Terre. Le pont a été inscrit au titre des monuments historiques par arrêté du 6 mars 1979. Source Wikipédia

QualiBlue : Comment est perçue la profession aux Antilles ?

Benjamin FeuilloleyIci, il n’y a pas de matériel de coupe adapté donc on réutilise les méthodes ancestrales qui consistent à percer et fendre la pierre. Le travail de préparation est donc plus long.

Aujourd’hui, le tuf est utilisé essentiellement pour l’enrochement. C’est dommage.

Bloc de pierre brute.

 

“Château Murat à Marie Galante construite du sol au plafond en tuf est toujours là. La restauration du patrimoine fait aussi partie de mes compétences” Benjamin Feuilloley.

QualiBlue : Comment réagissent tes clients face à tes réalisations ?

Benjamin FeuilloleyLes clients sont très satisfaits du résultat. Ils ressentent un plaisir au toucher, ils apprécient ce contact avec le vivant. C’est vrai qu’avec l’arrivée du béton, la population a perdu l’habitude des réalisations en pierre. Pourtant, il n’y a pas si longtemps elle était très utilisée.

Tous nos moulins sont en pierre, les cases en bois étaient montées sur un soubassement en pierre autrefois. La cathédrale Notre Dame de Guadeloupe a été construite en andésite qui est une roche volcanique (photo 3). Malgré tous les séismes et cyclones essuyés, ces édifices sont toujours debout.

La cathédrale Notre-Dame de Guadeloupe est une cathédrale catholique située à Basse-Terre, en Guadeloupe. Elle est le siège du diocèse de Basse-Terre et Pointe-à-Pitre depuis sa création en 1850. Source Wikipédia.

Le coût sera sûrement plus élevé qu’un enduit, mais je leur explique qu’un sol ou un mur en pierre en vieillissant prend du cachet, il a besoin ni de peinture ni d’entretien.

La pierre est un matériau naturel, c’est pour cela qu’elle a besoin de respirer, d’être exposée.

Pour les dallages de piscine, l’étanchéité doit être répétée tous les 3 ans par une application hydrofuge. On répète cette opération sur les pierres claires pour éviter qu’elle noircisse. C’est nécessaire pour les terrasses ou contours de piscine. On peut facilement renverser un verre de vin. Or, une pierre non traitée agit comme une éponge.

QualiBlue : Quels sont les prestations que tu proposes ?

Benjamin FeuilloleyGravure, dorure, sculpture, fabrication de vasque, pavage.

Je suis très sollicité pour le dallage et l’aménagement extérieur. Notre climat nous permet de vivre à l’extérieur. Le tuf par exemple est un très bon isolant thermique et acoustique. Exposé au soleil, il ne chauffe pas. On peut donc marcher dessus pieds nus.

Je l’utilise pour tout ce qui est contour de piscine. Le dallage utilisé ici est du tuf de Saint-Domingue, mais notre tuf présent en grande quantité en Guadeloupe pourrait également être exploité et transformé pour fournir le dallage pour nos contours de piscine, par exemple.

 

Pour ce contour de piscine, un dallage en tuf de Saint Domingue a été utilisé.

 

Une cuisine extérieure et une chaise en pierre.

 

Pavage, une alternative au béton.

Conseil : si l’on veut inclure la pierre dans sa construction, on a intérêt à l’intégrer très vite dans le projet. Un sol en pierre prend plus de place qu’un carrelage, par exemple.

QualiBlue : Quels sont tes ambitions pour la profession ?

Benjamin FeuilloleyLa transmission du savoir est importante pour moi. C’est un métier riche non seulement manuel et technique, mais faisant appel aussi à la géométrie pour les tracés. Je pense là, à la réalisation d’un escalier, par exemple (photo 8). J’aurais aimé former des élèves dans un atelier avec un showroom.

Nos pierres locales peuvent se graver, se sculpter, se polir.

Je veux montrer à la population ce que nous pouvons faire localement au lieu de systématiquement importer des granits venus de Chine, du Brésil et d’ailleurs…

QualiBlue et toi ?

Qualiblue est un nouveau concept en Guadeloupe auquel j’ai accepté d’adhérer afin de promouvoir mon activité encore peu connue dans l’île, malgré l’existence d’un patrimoine bâti et des ressources nécessaires.

Je suis fier de faire partie de ce réseau d’artisans qualifiés permettant la mise en relation avec des clients potentiels dans un climat de confiance.

 

Obtenez votre devis gratuit

 

 

 

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *